[Guide 2/6] Les avantages pour les entreprises de la libération de données

Les avantages pour les entreprises de cette libération de données

 

Toutes les data encore gardées secrètes par les entreprises et ne demandant qu’à être libérées représentent également un vivier d’innovation et d’améliorations pour celles-ci. Le point le plus important concerne la gestion de la relation client. C’est clairement dans ce domaine que les bénéfices pourraient être les plus nombreux.

• Le premier avantage se rapporte à la « différentiation client », en proposant des services innovants. Par exemple, des sociétés d’assurance pourraient ouvrir leurs données sur les effractions (lieu, fréquence…), créer une data visualisation pour permettre à tous une lecture plus rapide, simple et claire, et ainsi mieux conseiller sur la sécurité d’un quartier, d’une ville ou la valeur réelle d’un bien, permettant aux agences immobilières d’avoir une analyse plus fine quant à l’estimation d’un bien notamment. La start-up Home’n’Go propose déjà un service innovant dont la mission est d’aider à gérer la recherche de logement. Le service permet de centraliser les annonces immobilières, mais aussi, et c’est le plus intéressant, d’obtenir de nombreuses informations sur le quartier, grâce à un croisement de données rendues disponibles par les administrations publiques et quelques entreprises.

• Au niveau de la relation client-entreprise, la libération de leurs données permettrait de construire un rapport plus sain, basé sur l’échange et la transparence de l’information, au détriment de l’information non maîtrisée.                                                                                 De plus, les sociétés devenues transparentes peuvent alors bénéficier d’un feedback intéressant des citoyens, avoir des conseils « gratuitement » concernant notamment la réutilisation de leurs données. La SNCF va d’ailleurs déjà dans ce sens avec la mise en place d’une communauté participant et échangeant des idées sur une nouvelle utilisation des data de l’entreprise. Ainsi, de nombreuses idées d’applications réutilisant leurs données ont vu le jour sur leur site data.sncf.com grâce notamment à leur concours d’applications.

• La qualité des produits et services délivrés serait également améliorée. En comparant alors les bénéfices apportés par une mise à disposition pour et par tous des données à ceux qu’ont pu tirer les entreprises des systèmes d’exploitation open-source, les entreprises pourraient bénéficier de l’amélioration de la qualité venant de l’ouverture. Pour rappel, les systèmes open-source sont ceux dont la licence respecte des critères précisément établis par l’Open Source Initiative, c’est-à-dire la possibilité de libre redistribution, d’accès au code source (ensemble d’instructions écrites dans un langage de programmation informatique, compréhensible par un être humain entraîné, permettant d’obtenir un programme pour un ordinateur) et aux travaux dérivés. L’amélioration de qualité obtenue se répercutera donc automatiquement sur les clients qui verront leur satisfaction augmenter, ainsi que leur attachement à l’entreprise, rendant plus fort le lien entre client et entreprise.

• Autre avantage non négligeable pour les entreprises, un important retour sur investissement grâce à l’ouverture des API (Application Programming Interface) qui permettent l’interaction de programmes les uns avec les autres gratuitement, pour créer autour d’elle un écosystème de services. Pourtant nombre d’entreprises ont tendance à croire que cette logique d’ouverture aux données privées va à l’encontre de la logique commerciale. Exemple notable, la société Amazon qui a ouvert gratuitement en 2005 l’accès à sa base de données de produits culturels  autorisant une multitude de services marchands ou non à utiliser sa base de données et ainsi multiplier les canaux de ventes et les débouchés.

Une bonne réutilisation des données représente donc une grande chance pour les entreprises : un moyen de se différencier, de construire une relation client-entreprise plus saine et transparente, favorisant leur satisfaction et donc leur attachement à la société, de donner une nouvelle place au consommateur, d’améliorer son offre de services et la qualité de celle-ci, de créer autour d’elle un écosystème de services, lui procurant ainsi un bon retour sur investissement, permettant d’augmenter son potentiel client.