Data Journalisme, un pas vers le futur ?

Le Data Journalisme est une nouvelle technique qui tient à faire évoluer le journalisme traditionnel. Cette méthode consiste à analyser des données complexes, le plus souvent des statistiques, ou encore à extraire des informations pertinentes de données de masse.

Les données sont une partie essentielle du journalisme, si certains récits sont difficiles à croire, les chiffres ne sont pas négligeables.

Le but du Data Journalisme n’est pas de remplacer les méthodes traditionnelles de recherches d’informations, mais de les améliorer. Le journaliste peut ajouter à la lecture d’un livre, l’analyse de données afin de rendre ses écrits plus pertinents. C’est aussi un moyen de raconter des histoires et avoir une actualité plus riches en informations : en combinant méthodes classiques de narration avec visualisations de données, infographie et vidéos ou photos, les histoires seront plus intéressantes et plus détaillées. Le croisement de ces méthodes permet de couvrir plus d’éléments et d’aspects qui auraient pu leur échapper sans la consultation de ces données.

Si le Data Journalisme est né, c’est en partie grâce à l’Open Data, à la libération de données. En effet, des jeux de données ont été diffusés par les administrations publiques et les entreprises dans le but d’une plus grande  transparence gouvernementale et d’un développement de la participation citoyenne. Les journalistes sont donc en mesure d’analyser ces données et de les interpréter  afin de révéler des faits appuyés sur des données concrètes.

Si le Data Journalisme a un bel avenir devant lui, son développement est cependant plus visible à l’étranger -notamment au Royaume-Uni-, où il intéresse les citoyens. Les médias français sont encore perplexes sur ce nouveau moyen d’obtenir des informations, qui pourtant s’annonce comme le futur journalisme.