Mais pourquoi s’intéresser à l’Open Data ?

Mouvement récent, encore peu connu du grand public, l’Open Data est un vecteur d’innovation et un espace vierge encore largement inexploré. Source de prospérité et de développements économiques pour les entreprises, d’une plus grande proximité avec les citoyens pour les administrations publiques, de nouvelles voies pour les ingénieurs…

Voyons cela en détail:

Le mouvement Open Data s’inscrit dans la dynamique « échange, collaboration et clarté ». Dans notre monde dicté par le libre-échange et la mondialisation, chacun est prêt à échanger sur des réseaux ouverts et ainsi donc collaborer pour des projets innovateurs. Dans ce cadre, la confiance est nécessaire et le souci de clarté, de transparence devient dès lors un enjeu principal.

D »après Séverin Naudet, patron de la mission ETALAB, chargé du portail français de données publiques, « l’ouverture des données publiques est d’abord et avant tout une exigence démocratique« . Internet avait déjà modifié le rapport entre citoyens et information. Dorénavant, ils ont  « une exigence accrue quant à l’accès universelle à l’information et au savoir dont les données publiques font partie ». De cette exigence d’accès universel découle très vite une exigence de « transparence ». Et pourtant, on ne peut dire que les administrations françaises sont très bavardes à ce sujet! Une fois leurs « secrets » mis à jour, une évaluation plus efficace et réaliste des politiques publiques pourra être fait.

Cette transparence constitue une chance puisqu’en s’y engageant, les acteurs publics ont l’opportunité d’être eux-mêmes plus efficaces en mutualisant leurs bases de données pour ainsi éviter une duplication de leurs bases de données et statistiques.

De même, cela contribue au développement économique et social des citoyens en améliorant les services mis à leur disposition en répondant à leurs besoins particuliers mais aussi aux besoins particuliers de tel secteur d’emploi, de telle région, de tel quartier… Ainsi, la qualité de vie est améliorée tout en créant de l’activité.

Les entreprises sont également utilisatrices de ces données mais elles peuvent aussi être sources de données ouvertes et cette problématique devient un enjeu majeur pour elles. En effet, l’Open Data est devenu un moyen d’engagement et de développement de celles-ci avec l’émergence de l’attente de transparence, de clarté et de dialogue de la part des citoyens.  Ouvrir ses données ouvre des opportunités en termes commerciaux, d’images ou d’innovations pour l’entreprise et l’intérêt porte principalement sur l’amélioration de la satisfaction du client, le développement de l’innovation et de l’offre de services et produits.

La libéralisation des données des instances publiques et des entreprises fait donc partie d’une véritable stratégie d’innovation. Bien qu’encore peu connu, l’open data permet de percevoir des bénéfices à long terme pour chaque acteur (image, engagement, innovation produit, vie facilitée…). Comme analysé dans le livre blanc Open Data: quels enjeux et opportunités pour l’entreprise? de la société de conseil Bluenove, ce mouvement open data doit être abordé stratégiquement comme une véritable structuration de gestion des données, tout comme un patrimoine, et là est tout l’enjeu.