L’Espagne continue de surfer sur la vague Open Data

En septembre dernier, l’association LiberTIC a fait un état des lieux de la situation espagnole dans le monde de l’Open Data.

Elle nous a fait part de la déclaration de Alberto Abella qui a publié une étude sur la « Réutilisation de l’information publique et privée en Espagne, une opportunité pour les entreprises et l’emploi ». Dans son étude, « il indique que l’Espagne se situe en seconde position dans les initiatives européennes Open Data, juste après le Royaume-Uni. Cette seconde position espagnole en matière d’Open Data n’est pas seulement attribuable au nombre de plate-formes existantes mais également à la qualité des programmes d’ouverture. »

Depuis cette parution, l’Espagne a développé son portail Open Data : Datos.gob.es où de nombreux jeux de données sont disponibles. Elle poursuit sa lancée dans l’Open Data en ayant toujours plus d’initiatives. De nouveaux décrets en matière d’ouverture de données sont apparus et l’Espagne fait découvrir à ses habitants les opportunités de l’Open Data :

Deux sessions de formation destinées aux agences, organismes et départements de l’Administration Générale de l’Etat espagnol (AGE) ont été organisées ce mois de juin dans le cadre du décret royal 1495/2011 sur la Réutilisation des Informations du Secteur Public (RISP).

Les conférences ont eu lieu à Madrid, au siège de la RED, l’établissement public à caractère industriel et commercial espagnol. Plus de 60 gestionnaires d’autres institutions nationales concernées par l’ouverture de données concernant, entre autres, l’environnement géographique, juridique ou statistique ont été conviés.

Lors de ces conférences, une introduction à l’Open Data et à la politique RISP a été présentée, ainsi que le décret royal 1495/2011 du 24 octobre et sa mise en œuvre. Les normes techniques d’interopérabilité pour la réutilisation des ressources d’information ont été expliquées ainsi que le processus de catalogage et de publication de données sur le portail datos.gob.es.

Elles ont pour but la promotion de l’ouverture et la réutilisation des informations du secteur public. Dans le cadre Open Data, des slides utilisés lors des présentations sont disponibles et téléchargeables gratuitement sur Slideshare, en espagnol bien sur.

Grâce à ces initiatives, l’Espagne montre sa volonté de transparence et son engagement dans une politique ouverte, un grand pas pour ce pays particulièrement touché par la crise.

 

Sources: http://datos.gob.es/datos/

http://libertic.wordpress.com/