La SNCF poursuit sa lancée vers l’Open Data avec 4 nouvelles applications

L’Open Data est un nouveau mouvement qui touche le monde entier. Parti des Etats-Unis, il est maintenant très présent en Europe et en France. Administrations et entreprises libèrent leurs données afin d’informer le grand public en toute transparence mais surtout, il permet d’encourager les développeurs à les exploiter et à les transformer en applications innovantes. Cependant les données partagées sont jusqu’à présent majoritairement celles des administrations, les entreprises ne percevant pas encore tous les avantages de cette tendance.

Après le succès de l’ouverture de Data.gouv.fr à la fin de l’année dernière, la SNCF s’est lancée dans l’aventure Open Data en créant son portail Data.sncf.com.  Elle a été la première entreprise française à rendre ses données publiques car elle voit dans ce courant la source de nouveaux services révolutionnaire sur la façon de voyager et les bénéfices qu’une entreprise pourrait en tirer.

Ainsi, chaque activité du Groupe SNCF libère progressivement ses données dans son portail : Transilien (pour le réseau Ile de France), Gares et Connexions (gares principales) et TER (pour les trains régionaux).

Selon le principe de l’Open Data, les données sont brutes ; les développeurs  sont donc appelés à les exploiter afin de créer les applications les plus efficaces pour informer les voyageurs lors de leurs déplacements. Afin de stimuler leur développement, la SNCF Transilien a organisé le concours « Open App », qui encourageait d’abord tous les utilisateurs à partager leurs idées d’applications pour qu’ensuite les développeurs s’en inspirent afin de créer des applications adaptées, répondant aux besoins.

Au terme du concours le 4 mai dernier, quatre applications aux usages bien distincts ont été récompensées : « Transifoule » indique en temps réelle l’affluence à bord des trains ; « AppliFit » calcule le nombre de pas effectués lors du trajet en transport en commun avec en prime le nombre de calories dépensées ; « Faut Y Aller » indique au voyageur le moment où il doit partir pour attraper le train choisi et « Nice To Meet You » recommande le trajet le plus rapide pour arriver à destination.

Certaines de ces fonctionnalités pourront être directement accessibles depuis l’application SNCF Transilien selon B. Tilloy, directrice générale de SNCF Transilien. L’application connait déjà un grand succès avec plus de 500 000 téléchargements depuis son lancement.

Fort de ce succès, la SNCF prépare des jeux de données inédits qui paraîtront prochainement afin d’offrir de nouvelles possibilités.

En libérant ses données, la SNCF a fait de l’Open Data un atout de taille. Un bel exemple de réussite qui devrait encourager les autres compagnies à en faire de même ; entreprises, prenez le train de l’Open Data en marche !