L’Open Data s’européanise: Projet européen de développement d’applications mobiles Open Data en cours…

Vous avez entendu parler de  « Citadel on the move »? Ce projet européen dont le but est de permettre la libre création par tout citoyen d’Europe d’applications mobiles grâce aux données rendues publiques et mises à disposition par les plateformes nationales a pour principal objectif « de profiter des opportunités offertes par l’ouverture des données publiques (Open Data) et le développement des réseaux sociaux pour libérer le potentiel d’innovation des citoyens afin de construire les services d’une ville intelligente ».

Animé par CORVE, l’agence de coordination des projets d’administration électronique de la région flamande en Belgique et co-financé par la Commission Européenne, dans le cadre du programme ICT-PSP (programme d’appui stratégique en matière de technologies de l’information et de la communication), il s’agirait ainsi de prouver que l’Open Data n’est pas qu’un enjeu national et qu’adopter une vision plus globale, plus européenne serait alors plus judicieux pour fédérer de nouveaux services citoyens mobiles servant à tout européen en combinant l’ouverture des données publiques de chaque État et redonner à l’Europe une image de cohésion en ces temps difficiles.

L’objectif final est de mettre à disposition des services sur smartphones, accessibles à toute l’Europe. Les données utilisées seront surtout centrées dans les domaines du transport, du tourisme et de la culture, domaines qui seront élargis plus tard. Il est possible de retrouver la vision de ce beau projet sur la Déclaration de la Citadelle de Gand de Décembre 2010. A retenir en point principal, la volonté d’accélération de « l’adoption de technologies innovantes basées sur Internet à très haut débit et des services publics locaux sur la base de plateformes communes ».

Cette déclaration pan-européenne représente une belle avancée pour l’Open Data mais aussi pour l’Union en elle-même.