Hackathon : 3,2,1… Programmez !

Hackathon vient de la contraction des termes “hacking” et “marathon”. C’est un concours où les développeurs se réunissent pour faire de la programmation informatique en équipes sur un sujet déterminé. Il se déroule sur un ou deux jours, et à la fin de l’événement, chaque équipe réalise une très courte présentation de son travail et de ses projets créés.

Si le terme est encore méconnu pour la plupart d’entre nous, ces concours se font de plus en plus à Paris et en France, notamment avec l’ouverture des données, ils sont très utilisés pour stimuler la créativité et lancer des applications innovantes au services des citoyens.

Quelques exemples d’Hackathon réalisés:

En décembre dernier, la SNCF avait souhaité stimuler la créativité en créant de nouvelles dynamiques, avec un œil extérieur à la culture de l’entreprise qui se fixe sur les aspects finances, réalisation, viabilité…  « Le principe du Hackathon est justement de faire disparaître toutes ces contingences pour se concentrer uniquement sur l’innovation » précise d’ailleurs Laurent Maurice, responsable des projets de TGV Lab. Le but du Hackathon était de « concevoir les interfaces qui équiperont les 1 000 bornes en libre service des lieux de vente de la branche voyages de la SNCF ».

Le concours « Hackez la Ville » a été lancé récemment par la mairie de Paris. Il est ouvert à tous les étudiants, développeurs, designers ou entrepreneur dans le numérique et a pour but d’améliorer le mobilier urbain de la capitale en inventant ou adaptant les services numériques (applications) pour des prototypes de mobilier urbain « intelligent ». Et c’est dans ce cadre qu’un Hackathon est prévu ce weekend sur l’innovation sociale : « créer ensemble des solutions pour l’homme, la ville et l’environnement ».

En février, le PAUG a organisé un Hackathon Android sur le thème de l’Open Data : le but étant de créer des applications innovantes réutilisant les données publiques ouvertes.

Google en partenariat avec Etalab, organise des Ateliers Open Data qui se terminent par des Hackathons dans le cadre des Dataconnexions. Prochain Atelier le 20 juin !

Nicolas Brunn, actuellement ingénieur SI dans une grande entreprise et co-fondateur de courses-ligne.fr a partagé son ressenti sur cet événement sur Tech Crunch et partage 5 conseils qu’il donnerait à toute personne souhaitant participer : penser son hack en fonction de son interface; préparer à l’avance son Hackathon ; aller vers les participants pendant les 2 premières heures de l’événement ; gérer son sommeil ; utiliser Power Point pour réussir sa présentation.

L’Hackathon est une très bonne occasion de partager et de créer des services innovants, il peut être un tremplin pour l’Open Data français.