Le patrimoine français revisité par l’Open Data


Monument historiqueA une semaine des
journées du patrimoine, nous profitons de cette occasion pour faire le portrait d’une réalisation web. Afin de se remettre dans le contexte, souvenons nous du 5 décembre 2011, date à laquelle la plateforme nationale data.gouv.fr est née. Elle recense actuellement 354 894 jeux de données publiques. Depuis ce jour le phénomène Open Data a pris son envol !

Ainsi la société Antidot Information Factory dirigée par Fabrice Lacroix a réalisé une application web «Monuments historiques » le 19 décembre 2011. Cette société a pour objectif de mettre en valeur des données, qu’elles soient organisées ou pas, afin d’en tirer une information exploitable. Antidot a pu prouver sa facilité à réaliser cette innovation en peu de temps et démontrer l’utilité de collecter des données à travers le Web sémantique ( a pour fonction d’établir une relation entre les données hébergées sur internet afin de créer de l’ information compréhensible par l’homme et la machine).

Une application pour découvrir nos monuments historiques

Antidot a donc pensé qu’il était pertinent de permettre la visite du patrimoine de la première destination touristique mondiale : la France ! Pour cela la société a créé une application / plateforme dans l’optique de découvrir les monuments historiques français. C’est par ici.

Chaque visiteur de la plateforme a donc le privilège de visiter 44 000 monuments historiques de France par Internet. Plusieurs photos accompagnent la description (type, adresse, localité, liens externes) de celui-ci. Les données sont prélevées de 7 sources différentes ; 2 sources du site data.gouv.fr, les 5 autres de OpenStreetMap, L’INSEE, Dbpedia,Yahoo! PlaceFinder. des photos des monuments historiques de Wikipedia venant de Wikimedia Commons( provenant en parti du concours Wiki Loves Momunents).

L’application présentant une bonne ergonomie, la découverte des nombreux monuments est d’autant plus efficace et agréable. Un utilisateur peut taper le nom du monument dans la barre de recherche, ou décider de les explorer selon trois critères. Il est donc possible de sélectionner le type de monument, la région, le département et la ville, ou la période historique. Par la suite une possibilité d’affiner son choix se propose.

En bref, une application sympa et utile pour tous les curieux et amateurs de beaux monuments, qui s’inscrit bien dans un projet de réutilisation des données publiques. Un outil idéal pour préparer vos visites cette année !

Pour en savoir plus, les sources de cet article :