Prédire un phénomène rare devient possible sur son smartphone !

Parmi un large choix d’applications émergentes grâce au mouvement Open Data, celle-ci en particulier a retenu mon attention pour son côté insolite. Une application gratuite accessible sur iPhone, Android et windows permet de prédire les aurores boréales. Voici un projet qui peut intéresser les mordus d’astronomie !

Commençons par une petite définition : Une aurore boréale est un phénomène lumineux observable dans le ciel à l’oeil nu durant la nuit. Cela ressemble à des sortes de voiles très colorés.

Cette application smartphone donnant alors l’accès à une panoplie d’informations sur les aurores boréales, a pu se développer grâce à la diffusion des données publiques. En effet, réalisée par des scientifiques norvégiens, l’innovation puise ses données parmi 7 grands observatoires.

Tout a commencé avec un programme informatique, du nom de SvaltrackII conçu pour la prédiction des aurores boréales, par L’observatoire Kjell Henriksen avec le Centre Universitaire du Svalbard. C’est maintenant une application nomée Auroral Forecast développée par la société Appex et téléchargeable gratuitement sur les plateformes de android, Iphone et Windows.

Ce programme informatique nous indique à quelle heure, quel lieu et de quelle taille sera l’aurore boréale. Celle-ci nous précise aussi la météo locale, la carte des étoiles, l’ensoleillement et l’impact des particules énergétiques provenant du soleil. La taille et l’emplacement de « l’ovale auroral sur le globe terrestre » s’appuient sur un calcul de deux variables, lheure et l’indice KP (indicateur mondial de l’activité géomagnétique allant de 0 à 9). Tous les quarts d’heure les données de la valeur de l’indice KP sont mises à jour par le Centre de Prédiction de la Météo Spatiale (NOAA-SWPC) situé aux Etats-Unis.

Un outil de prédiction donc  utile nous offrant la possibilité d’assister à un splendide spectacle par une consultation simple de son smartphone. Selon Pal Brekke (centre spatial norvégien) « En 2013, nous entrerons dans une période de forte activité solaire pour les trois à quatre ans à venir. L’application sera utile pour les personnes habitant plus au sud, où les aurores devraient occasionnellement être visibles. Elle peut aussi servir d’outil à l’industrie du tourisme ».

Pour en savoir plus, quelques sources :