[On a testé pour vous…] Des applis Open Data Européennes intéressantes

Dans le cadre du challenge européen Open Data, concours européen de réutilisation de données publiques ayant eu lieu l’année dernière, l’équipe 123opendata a décidé de s’intéresser de près à quelques applications lauréates de ce challenge dont la France et les développeurs d’applications pourraient s’inspirer…

On se doit évidemment de parler de l’application victorieuse venant de nos voisins germaniques, bePart « Mobile e-participation for Urban Development ». Cette application mobile vise à faciliter la participation citoyenne dans le développement urbain. En présentant tous les projets nationaux de développement urbain, celle-ci permet à tout utilisateur de trouver grâce à une carte interactive tous les projets en cours ou prévus, de sélectionner un chantier et d’y obtenir toutes les données disponibles comme leur durée, leur coût ou les plans de l’architecte. Dès lors, chaque citoyen peut donner son avis et montrer son approbation ou désapprobation au projet, à la mode facebook avec ses like et dislike. Mieux encore, en ajoutant certains projets en favori, le citoyen pourra être informé de tout changement concernant l’état du projet et pourra avoir l’occasion de participer à des étapes de la planification du projet. Une belle initiative de réutilisation citoyenne de données publiques!

Focus maintenant sur une application dédiée aux Européens et à l’Union Européenne venue tout droit de Belgique, l’European Union Dashboard. Celle-ci vise à rendre compte à tous les citoyens à quelle hauteur leur pays contribue aux différentes politiques de l’Union, mais aussi à quelle hauteur chacun bénéficie de celles-ci. En ces temps moroses, cette application se révèle être très intéressante… Selon Anthony Williams, auteur de Wikinomics, celle-ci permet aussi bien aux citoyens, aux politiciens et aux entreprises sociales de construire une sphère publique plus dynamique. « Cette application est exactement celle qu’il faut pour soutenir l’engagement citoyen et pour rendre les institutions européennes plus accessibles aux citoyens lambda […]. Engager une participation citoyenne est essentiel si l’on veut faire bouger la démocratie et la gouvernance européenne. Il faudra du courage aux leaders européens pour mettre en place ce carnet de bord ».

Last but not least, l’application anglaise OpenCorporates a tout particulièrement retenu notre attention car est une des rares dédiée à l’ouverture des données d’entreprises. Le but de celle-ci est d‘exposer, sous une forme facilement compréhensible par tous, les données d’entreprises et les comparer aux autres, faire des liens entre elles, notamment pour les sociétés qui font partie juridiquement d’un même conglomérat. Véritable pas en avant pour la transparence et l’Open Data (combien d’appels ont été faits aux entreprises pour qu’elles libèrent leurs données?), il est dorénavant possible pour chaque individu de savoir où en sont certaines entreprises aussi bien financièrement, que dans leurs projets. Application bien utile (ou pas) pour les entreprises sous le feu des critiques. Pour celles qui n’ont vraiment rien à se reprocher, cette transparence est la meilleure des réponses aux critiques et la meilleure façon de se justifier.

Développeurs d’applications en mal d’idées, 123opendata est là pour vous!