BYU assouplit ses politiques pour les étudiants non-mormons

Par Jaren Wilkey , via Wikimedia Commons

L’université BYU a ajusté ses politiques pour les étudiants qui quittent l’église LDS pendant leurs études.

L’Université Brigham Young (BYU) a assoupli son code d’honneur pour faciliter la tâche des étudiants qui demandent à rester sur le campus après avoir quitté l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours.

Les étudiants n’ont pas besoin d’être mormons pour fréquenter la BYU, mais s’ils entrent dans l’école en tant que saints des derniers jours, ils doivent rester pieux et obtenir chaque année l’aval de leurs chefs religieux, rapporte The Salt Lake Tribune.

BYU, qui appartient à l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours (LDS), doit désormais obtenir la permission des étudiants pour parler aux chefs de l’église de leurs circonstances individuelles de foi.

De plus, les étudiants n’ont plus à prouver des « circonstances inhabituelles » lorsqu’ils demandent des exceptions à l’aval de leurs chefs de foi. Désormais, ils n’ont plus qu’à donner au doyen une raison « impérieuse » pour laquelle ils méritent une exception. Cela semble être un obstacle moins important à franchir.

La porte-parole de la BYU, Carri Jenkins, a expliqué le raisonnement de l’université de Provo, dans l’Utah. « Nous avons fait cet ajustement parce que nous avons pensé que c’était juste. »

Elle a poursuivi en notant que ce sont des changements minuscules à un processus qui existe depuis longtemps, et qui était plus une politique de tolérance zéro pour ceux qui abandonnent la foi. « Ce que nous disons, c’est que les étudiants peuvent soumettre une pétition qui sera traitée au cas par cas. »

Un autre changement, datant de mars 2015, permet aux ex-mormons ou à d’autres personnes sans les approbations de foi précédemment requises de demander à fréquenter BYU par le biais d’une application similaire.

BYU assouplit la politique pour les étudiants qui pétitionnent pour rester mais ne veulent pas 2go2 église. Yay !!! Ca permet à tout le monde d’être vrai. https://t.co/fQdwquPOrX

– Josh James (@joshjames) 19 août 2016

La différence entre les étudiants mormons et non-mormons de l’université va au-delà de l’engagement de foi. Les étudiants non-mormons paient deux fois plus de frais de scolarité qu’un étudiant mormon (10 600 dollars contre 5 300 dollars au cours de la dernière année scolaire).

Ces changements interviennent à la suite d’une plainte officielle déposée par FreeBYU auprès de l’American Bar Association. FreeBYU est un groupe d’anciens élèves qui demandent que BYU permette aux étudiants qui quittent la foi mormone de rester à l’école s’ils paient les mêmes frais que les autres étudiants non-mormons. La plainte indique que BYU viole la loi fédérale sur la non-discrimination et menace la liberté intellectuelle en expulsant les étudiants qui enfreignent le code d’honneur en quittant l’église ou en vivant dans des relations homosexuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.