Clay Walker et sa femme attendent un bébé numéro cinq

Clay Walker et sa femme Jessica ont une grande nouvelle ! Le couple a révélé à People qu’ils attendaient leur cinquième enfant ensemble, un garçon, en janvier. Le nouveau venu rejoindra les quatre enfants du couple : Ezra, 2 ans, Elijah, 7 ans, Mary-Elizabeth, 10 ans, et William, 12 ans. Le nouveau bébé sera le septième enfant de Walker, qui a déjà deux filles adultes, Skylor et MaClay, issues d’un précédent mariage. Walker dit que la nouvelle d’un autre garçon a été un peu une surprise pour la famille – en particulier pour leur fille, Mary-Elizabeth.

« Le choc d’être un autre garçon, pour Mary, cela a duré quelques heures », a déclaré Walker à la publication. « Il y a eu quelques larmes versées, je ne vais pas mentir. C’était à cause de l’attente, mais cela a été surmonté par la pensée que nous ne contrôlons pas cela. Nous ne décidons pas si c’est un garçon ou une fille, et elle a pu comprendre cela après un certain temps. »

Les Walker ont également partagé le nom qu’ils ont choisi pour le littleguy. Il sera nommé Christian, d’après l’arrière-arrière-grand-père de Walker qui était un immigrant du Danemark et qui vivait à Beaumont, au Texas, où Walker a grandi.

« Tout le monde l’appelait « Le Danois » et Jess et moi sommes vraiment excités de pouvoir donner le nom de cet homme », dit-il. « J’ai toujours entendu les histoires sur le grand vacher qu’il était, et donc en grandissant, mon père était un vacher et m’a transmis cela et ici je le transmets à mes trois fils – bientôt quatre fils, nommés d’après le gars qui a commencé tout cela. C’est donc un joli cercle de vie »

Le chanteur dit qu’il est excité de voir Christian rejoindre la « bonne fondation » qui a été construite avec les trois autres garçons, mais il a aussi hâte de voir Jessica devenir la mère d’un autre enfant.

« Je peux honnêtement dire que c’est une sainte, et tout le monde autour d’elle le sait aussi », dit-il de sa femme. « Elle aime absolument être maman. C’est le travail le plus difficile sur Terre, et j’aimerais qu’on rende plus d’adoration et d’hommage aux mères, parce qu’il n’y a pas de vie plus désintéressée que celle d’une mère. C’est difficile. Et ça en vaut la peine. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.