Les 14 cibles d’échange les plus intrigantes des Maple Leafs à la défense

Luke Fox 21 septembre 2020, 8:32 AM

Kyle Dubas s’est donné des options, des jetons d’échange et de l’espace de plafond cette saison morte pour s’attaquer à la plus grande faiblesse de son club.

Quand et avec quelle agressivité le directeur général des Maple Leafs de Toronto frappe est un jeu de devinettes, mais lors d’un appel Zoom avec les journalistes mercredi, son pair à Boston, Don Sweeney, a noté à quel point la discussion sur les échanges entre les dirigeants a été active ces derniers temps.

Et le GM de Philadelphie Chuck Fletcher a récemment théorisé que le plafond salarial aplati pourrait donner aux fans une recrudescence des échanges de hockey « money in, money out », alors que les équipes tentent de combler les trous dans les effectifs sans se ruiner.

Dubas pourrait explorer l’agence libre pour remodeler une ligne bleue qui est particulièrement faible du côté droit avec Tyson Barrie et Cody Ceci qui se préparent à partir, mais il trouvera une récolte plus riche d’options s’il est prêt à rouler et à négocier.

Son prix demandé pour le gardien de but partant Frederik Andersen est un défenseur de top quatre. Selon l’ampleur de l’offre de Dubas, il pourrait faire miroiter un attaquant de premier plan comme Andreas Johnsson ou Alexander Kerfoot, son 15e choix au repêchage récemment acquis (par Pittsburgh), ou encore – halte ! – William Nylander.

Voici 14 des cibles d’échange les plus intrigantes à la défense pour les Maple Leafs de 2020-21, couvrant une variété de prix.

Aaron Ekblad
Âge : 24
Coups : Droite
Contrat : 7,5 millions de dollars de cap hit jusqu’en 2024-25

Ekblad est le grand, jeune, droitier, défenseur toutes situations que les Maple Leafs – et, oh, environ 20 autres équipes – convoitent. Le gagnant du Calder 2015 a atteint un sommet de carrière de 41 points au cours de la saison raccourcie 2019-20 et a fait des progrès pour améliorer son jeu défensif sous la direction de l’entraîneur Joel Quenneville. La grande question est la suivante : pourquoi le nouveau directeur général des Panthers, Bill Zito, envisagerait-il de transférer une telle pièce maîtresse ? Eh bien, il semble que les propriétaires de la Floride – qui ont fait un gros coup il y a seulement une intersaison avec l’engagement de Sergei Bobrovsky – réduisent maintenant les salaires (voir Trocheck, Vincent), et Ekblad doit recevoir plus de salaire que tout autre patineur de l’équipe. Un tel échange se classerait dans trois catégories : long shot, game changer, et blockbuster.

Matt Dumba
Age : 26
Shoots : Droit
Contrat : 6 millions de dollars de cap hit jusqu’en 2022-23

Si ce n’est pas cet automne, alors éventuellement le GM du Wild Bill Guerin sera dans le pétrin avec ses défenseurs de premier ordre et, à moins d’une certaine créativité, il sera obligé de transférer un jeune défenseur qu’il aime bien ou de perdre un atout important pour Seattle lors du repêchage d’expansion. « De nombreuses sources me disent qu’ils font des emplettes pour Dumba », a déclaré Michael Russo, un initié du Wild, dans l’épisode du 3 septembre de son podcast, The Russo Hockey Show. Le Wild a besoin de marquer des points et d’aider son pool de prospects. Le prix demandé pour Dumba ne sera pas petit.

Colton Parayko
Age : 27
Coups : Droit
Contrat : 5,5 millions de dollars de cap hit jusqu’en 2021-22

Alors que le GM des Blues Doug Armstrong tente de faire des calculs et de resigner à la fois le RFA Vince Dunn et le UFA Alex Pietrangelo, son cheval de six pieds six, 230 livres a vu son nom apparaître dans les rumeurs d’échange. Qui n’aimerait pas avoir un attaquant droit méchant et meneur de jeu dans son équipe pour un montant raisonnable de 5,5 millions de dollars pour les deux prochaines saisons ? La longue portée de Parayko, son slapshot féroce, son pedigree de championnat et ses habiletés défensives qui s’améliorent correspondent aux besoins des Leafs, et son salaire réel de 3,35 millions de dollars pour 2020-21 plairait à tant de propriétaires aujourd’hui.

Rasmus Ristolainen
Age : 25
Lanceurs : Droit
Contrat : 5,4 millions de dollars cap hit jusqu’en 2021-22

Les rumeurs de commerce ont régulièrement englouti Ristolainen. Si des échanges ont lieu à Buffalo, ce qui est probable, Risto a dit lui-même qu’il s’attendait à ce qu’on lui montre la porte. Le nouveau directeur général Kevyn Adams est soumis à une pression énorme pour redresser le navire, et céder un joueur essentiel dans la fleur de l’âge à un rival de division serait un risque considérable. « Si des changements se produisent, je sais que je serai probablement l’un des premiers à être échangé », a déclaré Ristolainen. Le grand Finlandais joue plus de 20 minutes par soir et fait partie intégrante des efforts de son équipe en matière d’élimination des pénalités, un domaine qui doit être amélioré à Toronto. Les droitiers Brandon Mountour (RFA) et Colin Miller (deux saisons à 3,875 millions de dollars) représentent d’autres options qui devraient être disponibles à Buffalo, où tous ceux qui ne s’appellent pas Jack Eichel méritent au moins une conversation.

Troy Stecher
Age : 26
Tire : Droite
Contrat : RFA (avec droits d’arbitrage)

Oui, le plafond fixe met au défi la plupart des clubs, mais peu seront touchés aussi durement que les Canucks de Vancouver. Après l’élimination des séries éliminatoires, le GM Jim Benning a admis qu’il pourrait devoir couper l’appât avec de jeunes joueurs – parce que le marché des échanges pour les contrats passés de leur prime appartenant à Loui Eriksson, Michael Ferlund, Antoine Roussel et Jay Beagle ne sera pas là. Stecher – dont on dit qu’il sera disponible à la date limite des échanges – voudra une augmentation, et ses performances de post-saison pourraient le justifier. Il semble peu probable que Benning puisse conserver à la fois Stecher et l’UFA Chris Tanev sur son côté droit. Les GMs intéressés doivent se demander si Stecher est un gars de deuxième ou de troisième paire sur un roster en compétition et offrir en conséquence.

Josh Manson
Age : 28
Lanceurs : Droite
Contrat : 4,1 millions de dollars cap hit jusqu’en 2021-22

Les Ducks, avec leur flot de défenseurs solides, et les Maple Leafs, avec leur puits de prouesses de marqueurs, ont longtemps semblé être des partenaires d’échange aptes qui pourraient s’aider mutuellement avec un peu d’équilibre. Le directeur général d’Anaheim, Bob Murray, n’a pas été satisfait de la performance de son club en reconstruction cette saison, et des modifications de l’effectif seront donc à l’ordre du jour. Manson est un capitaine remplaçant avec une clause anti-échange modifiée, mais si Murray ne voit pas une extension de Manson s’aligner avec la fenêtre de son jeune groupe, cela vaut la peine d’explorer sa valeur plus tôt que tard. Avec la taille de Manson (six pieds trois, 224 livres), le papier de verre et la mobilité, il serait un bon ajustement avec Jake Muzzin sur l’unité d’arrêt supérieure des Leafs.

Brett Pesce
Age : 25
Coups : Droite
Contrat : cap hit de 4,025 millions de dollars jusqu’en 2023-24

Dubas et Don Waddell ont déjà parlé de Pesce. Et avec la rumeur de l’intérêt des Hurricanes pour Frederik Andersen, ils le feront sûrement à nouveau. Pesce est un défenseur de premier plan et un excellent tueur de pénalités avec un contrat très favorable aux pandémies. Il est également toujours en train de rééduquer son épaule droite après avoir subi une opération en mars. La ligne bleue gonflée de Carolina est un puzzle en ce moment. Le RFA Hayden Fleury a besoin d’une augmentation. Les joueurs UFA Joel Edmundson, Sami Vatanen et Trevor van Riemsdyk ne peuvent pas tous être retenus. Et Waddell doit déterminer au plus vite ce qu’il faut faire pour que son numéro 1, Dougie Hamilton (UFA 2021), reste à Raleigh à long terme. Dubas pourrait essayer de conclure un accord pour Pesce, ou ne rien donner d’autre que de l’argent et tenter d’obtenir Edmundson et/ou TVR s’ils arrivent sur le marché libre.

Niklas Hjalmarsson
Age : 33
Coups : Gauche
Contrat : 5 millions de dollars cap hit jusqu’en 2020-21

Le fiable Hjalmarsson a rendu les Blackhawks pires quand il est parti et a été un bon ajout aux Coyotes sur et hors de la glace depuis son arrivée. Il se dirige vers une saison sous contrat et vers la fin de sa carrière. Il n’est plus adapté aux plans de contention de l’Arizona, qui cherche à faire un pas en arrière avant d’aller de l’avant, et serait mieux adapté à un club qui veut gagner maintenant. Il est plus qu’à l’aise sur le côté droit et il vaudra chaque centime de ses 5 millions de dollars en 2020-21. Imaginez à quel point Morgan Rielly serait bon avec Hjalmarsson pour l’épauler. Le piège ici est, combien donnez-vous pour un défenseur top-quatre incertain de revenir en 2021-22 ?

David Savard
Age : 29
Lanceurs : Droitier
Contrat : 4,25 millions de dollars de cap hit jusqu’en 2020-21

Essentiellement, Savard serait une location d’un an, un droitier qui apporte un ensemble de forces complètement opposé à celui de Tyson Barrie. Un bloqueur de tirs et un tueur de pénalités extraordinaire, Savard est un vétéran avisé habitué à être déployé dans des situations de défense d’abord et il commence la majorité de ses quarts de travail dans sa propre extrémité. Il apporte de la vivacité et de la compétition. Les Maple Leafs ont pu constater de visu ce que l’engagement de Savard sans la rondelle peut accomplir lorsque les Blue Jackets ont éliminé l’équipe de Dubas au tour de qualification. Maintenant, Columbus aimerait garder Savard, un leader apprécié dans cette salle, mais il n’a pas de protection commerciale. Et le besoin de buts des Blue Jackets est apparent.

Mattias Ekholm
Age : 30
Coups : Gauche
Contrat : 3,75 millions de dollars cap hit jusqu’en 2021-22

Le GM de Nashville David Poile a fait un vœu public lorsque la mauvaise saison de son club a été suivie d’une mauvaise post-saison. « Certains joueurs ne vont pas être ramenés », a déclaré Poile. « Nous ne sommes pas satisfaits et allons faire quelques changements ». Le fait que le nom d’Ekholm ait fait surface dans les spéculations est révélateur du niveau d’insatisfaction à Music City. Poile ne touchera pas aux deux meilleurs défenseurs, Roman Josi et Ryan Ellis, mais quelque chose doit être fait pour améliorer un groupe d’attaquants qui n’a pas livré la marchandise depuis trop longtemps. Le contrat d’Ekholm est fantastique et pourrait rapporter beaucoup d’argent. Poile est le rare dirigeant qui a le culot de faire quelque chose d’aussi audacieux.

Connor Murphy
Age : 27
Coups : Droite
Contrat : 3,85 millions de dollars cap hit jusqu’en 2021-22

Le six pieds quatre Murphy est un défenseur meilleur que la moyenne qui commence la plupart des quarts de travail dans sa propre zone et qui a quand même terminé 2019-20 avec une cote de plus-2 sur un club de moins-6. Contrairement aux noms plus haut dans cette liste, le prix d’acquisition de Murphy ne devrait pas être super raide. Un atout connu qui sort de sa saison la plus occupée (21:15 de temps de glace moyen) et la plus productive sur le plan offensif (19 points en 58 matchs), l’approche stable et ouvrière de Murphy pourrait aider à solidifier l’arrière.

MacKenzie Weegar
Age : 26
Coups : Droit
Contrat : RFA

Les Panthers seront plus désireux de se libérer du lourd contrat de Michael Matheson, mais pourraient obtenir plus de valeur s’ils entretiennent des offres pour Weegar, qui doit recevoir une augmentation en octobre. Un droitier surtout déployé sur le côté gauche, le sous-estimé Weegar a lutté contre les blessures pour afficher des chiffres impressionnants sur une ligne bleue assiégée. Gagnant plus de confiance sous Quenneville que sous les entraîneurs précédents, le natif d’Ottawa a atteint son meilleur temps de glace en carrière (20:07) en patinant à côté d’Ekblad ou d’Anton Stralman. Le pari sûr est que la Floride re-signe Weegar, mais c’est une saison de turnover à Sunrise, alors ça vaut la peine de donner un coup de pneu.

Adam Larsson
Age : 27
Coups : Droit
Contrat : 4,17 millions de dollars de cap hit jusqu’en 2020-21

Les Leafs et les Oilers ont une histoire récente de presque faire des échanges, et le nom de Larsson ne cesse d’apparaître dans ces quasi-échanges. Encore une fois, nous sommes à la recherche d’un gros tueur de pénalités qui peut bloquer les couloirs, utiliser son corps et accumuler des minutes. Avec une seule saison de plus au compteur et sortant d’une année difficile (les minutes, les points et les statistiques de possession de Larsson ont tous chuté), le défenseur expérimenté pourrait être une option de valeur si le directeur général des Oilers, Ken Holland, veut confier davantage ses jeunes joueurs de ligne bleue émergents et libérer de l’espace pour un gardien de but et quelques marqueurs tertiaires.

Matt Benning
Age : 26
Coups : Droit
Contrat : RFA (avec droits d’arbitrage)

Cible potentielle de troisième paire, Benning est un agent libre restreint qui pourrait être obtenu pour un prix plus modeste. De plus en plus, les Oilers ont confié à Benning des situations défensives, et même s’il ne sera pas le moteur de l’offensive, on croit fermement que ses meilleurs jours en tant que joueur de la LNH sont encore devant lui. Benning a gagné 1,9 million de dollars la saison dernière, mais n’est pas en position de casser la banque.

Les mouvements sur Matt Benning… wow. pic.twitter.com/4ekvE2V0p7

– NHL (@NHL) 30 janvier 2020

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.