« Pourquoi y a-t-il 13 bandes et 50 étoiles ? »

« Quand une personne lève la main et prête allégeance aux États-Unis, elle doit savoir ce qu’elle prête. » Emilio Gonzalez, directeur des services de citoyenneté et d’immigration des États-Unis, vient d’annoncer qu’il envisageait de mettre au point le nouveau test que devront passer les personnes aspirant à devenir des citoyens américains. Les 144 questions seront administrées à quelque 5 000 volontaires qui passeront leur examen dans les mois à venir, et concernent le concept de démocratie et les droits et devoirs des citoyens.

« Citez une idée importante qui se trouve dans la Constitution », dit la première question, et propose quatre réponses correctes : les gens naissent avec des droits naturels ; le pouvoir du gouvernement émane du peuple ; les gens peuvent changer le gouvernement s’il porte atteinte à leurs droits naturels ; tous les gens naissent égaux.

Il y a des questions compliquées – « Nommez une responsabilité qui ne s’applique qu’aux citoyens américains » (les bonnes réponses sont voter et faire partie d’un jury) – et d’autres plus simples : « Où se trouve la statue de la Liberté ? ». Les candidats à l’allégeance à la bannière étoilée doivent savoir pourquoi il y a 13 barres – les treize colonies d’origine – et 50 étoiles (une pour chaque État de l’Union), combien il y a de juges à la Cour suprême et quel âge il faut avoir pour être élu président, ce qu’aucun immigrant ne peut faire à moins que la Constitution ne soit modifiée.

La plupart des questions portent sur les traits saillants de l’histoire de l’indépendance, le contenu de la Constitution et de ses amendements, la guerre civile, la géographie de base et la participation aux institutions, mais le nouvel examen introduit également l’histoire contemporaine : « Que s’est-il passé le 11 septembre 2001 aux États-Unis ? » Réponse : « Les terroristes ont attaqué les États-Unis. »

Pourquoi le renouvellement du quiz ? « Parce que nous nous sommes rendu compte, explique Gonzalez, qui dirige un service d’immigration qui emploie 15 000 fonctionnaires, que les examens actuels ne sont pas très cohérents et encouragent l’apprentissage par cœur, sans garantir que les personnes qui les passent comprennent le sens de chaque question ». Des historiens, des linguistes, des fonctionnaires et des groupes de défense des migrants ont été impliqués dans le processus d’élaboration du questionnaire. « Ce que nous voulons, c’est inciter les immigrants à apprendre les valeurs civiques de ce pays afin qu’ils puissent participer pleinement à la démocratie après avoir prêté le serment de citoyenneté. » L’ancien test demandait combien de branches il y a dans l’administration américaine ; le nouveau veut savoir pourquoi il y en a trois. Elle souhaite également que les futurs citoyens sachent ce que signifient la « liberté de religion » ou les « droits inaliénables ».

Après des essais avec des volontaires au cours de l’année prochaine – qui réussiront s’ils répondent correctement à six des dix questions choisies – le test sera réduit de 144 à 100 questions ; les plus confuses ou inutiles seront éliminées, et le nouveau test sera mis en œuvre à partir du printemps 2008. La partie facile, comme aujourd’hui, sera de le passer ; la partie difficile sera toujours de répondre aux exigences et de surmonter les obstacles dans le processus pour devenir un citoyen américain.

QUESTIONS POUR ÊTRE CITOYEN

Qui a écrit la Déclaration d’indépendance ? Thomas JeffersonCombien de membres votants compte la Chambre des représentants ? 435Jusqu’à quel jour pouvez-vous envoyer votre déclaration de revenus au Trésor public ? 15 avril Nommez l’un des auteurs des Federalist Papers . James Madison, Alexander Hamilton ou John JayQuel est le plus haut sommet des États-Unis ? Mont McKinley ou DenaliQue signifie « État de droit » ? Tout le monde doit respecter la loi, et le gouvernement doit respecter la loi

* Cet article est paru dans l’édition imprimée du vendredi 01 décembre 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.