Quel âge devez-vous avoir pour vous faire ligaturer les trompes

Les années de reproduction d’une femme s’étendent en moyenne du milieu de l’adolescence à la fin de la quarantaine. Dans le monde réel, cependant, de nombreuses femmes auront déjà fait autant usage de leurs capacités reproductives qu’elles en ont l’intention bien avant d’approcher la cinquantaine.

Elles ont eu tous les enfants qu’elles voulaient avoir, et n’en prévoient pas d’autres. Et il se trouve qu’elles sont toujours assez éprises du père de ces enfants – qui est souvent leur mari – et continuent à avoir une vie sexuelle dynamique avec lui. Ce serait bien de pouvoir le faire sans utiliser de contraception, la question devient donc : quel âge faut-il avoir pour se faire ligaturer les trompes ?

Vous devez commencer par comprendre que la ligature des trompes (le terme clinique pour la procédure) aux États-Unis et au Canada peut ne pas être couverte par le système de soins de santé de votre État ou de votre province. Vous pouvez bénéficier d’un financement de l’assurance maladie pour la chirurgie, ou vous pouvez être responsable de la totalité de son coût.

Quel âge faut-il avoir pour se faire ligaturer les trompes ? Pour avoir le droit de faire pratiquer cette méthode de contraception permanente pour les femmes aux États-Unis, vous devez avoir entre 18 et 21 ans, l’âge spécifique dépendant de votre État.

Au Canada, l’âge minimum de consentement pour la ligature des trompes est de 18 ans dans chaque province.

Vous voudrez garder à l’esprit que certains États des États-Unis ont des lois supplémentaires liées à la ligature des trompes qui exigent le consentement et/ou la notification du conjoint. Cependant, il y a eu un certain nombre de cas documentés où la législation fédérale a supplanté celle de l’État et où les femmes n’ont pas été obligées de recevoir le consentement du conjoint ou de fournir une notification.

Demandez « Quel âge devez-vous avoir pour vous faire ligaturer les trompes ? ». APRÈS avoir compris l’ampleur de la décision

L’ampleur de la décision de se faire ligaturer les trompes n’est pas quelque chose que vous voulez faire sans y avoir beaucoup réfléchi au préalable. Comme nous l’avons mentionné, il s’agit d’une chirurgie de contrôle des naissances permanente et si vous la faites, vous ne pourrez pas avoir d’enfants à l’avenir. Il est important que vous acceptiez ce fait à 100%. Il existe une chirurgie d’inversion des trompes, mais elle n’est jamais couverte par l’assurance maladie, elle est coûteuse et comporte des risques pour la santé.

Vous devez donc peser soigneusement votre décision. Si vous êtes en mesure de demander quel âge il faut avoir pour se faire tubétériser, alors vous êtes aussi probablement assez jeune pour qu’il y ait une réelle possibilité que vous regrettiez d’avoir pris ce genre de décision quand vous serez plus âgé. Encore une fois, dogive beaucoup de réflexion à ce sujet et de comprendre pleinement l’ampleur de la décision que vous faites.

Vous pouvez ne pas avoir la maturité inhérente pour comprendre la gravité de la décision, et bien que vous pouvez être en désaccord avec cette perspective maintenant, il peut devenir évident une fois que vous vous déplacez vers vos 30 ans et au-delà.

Vous devez également savoir que de nombreux médecins refuseront en fait d’effectuer une chirurgie de ligature des trompes sur une femme qui est plus jeune que les âges de 25 à 30 ans en se basant sur la fréquence à laquelle ces regrets se produisent. (Le fait que ces médecins exercent leur droit de refuser la chirurgie sur la base de leur éthique et de leurs principes dans ces situations est également une indication de l’importance de cette décision pour une jeune femme.

Informations utiles supplémentaires concernant la ligature des trompes

Avec votre compréhension de l’âge que vous devez avoir pour vous faire ligaturer les trompes fermement, nous allons maintenant partager d’autres informations pertinentes que vous voudrez probablement connaître concernant la ligature des trompes. Le plus important est probablement de savoir que le fait de vous faire ligaturer les trompes ne vous empêchera pas d’ovuler, ou d’avoir vos règles comme on l’appelle le plus souvent.

Puis, si vous choisissez la ligature des trompes après avoir donné naissance au dernier enfant que vous avez l’intention d’avoir – et encore, vous en êtes sûre à 100% – alors le meilleur moment pour vous faire ligaturer les trompes est immédiatement après l’accouchement.En outre, il est encore plus idéal d’effectuer la chirurgie pour une femme lorsqu’elle vient d’accoucher par césarienne.

Enfin, de nombreux médecins et obstétriciens recommandent un DIU hormonal comme méthode de contraception moins invasive, non permanente mais efficace à long terme pour les femmes par rapport à la ligature des trompes. Bien sûr, le choix vous appartient et c’est ainsi qu’il doit être, mais ne procédez qu’après une sérieuse réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.