Quelle est la différence entre les frais généraux réels et les frais généraux appliqués ?

Définition des frais généraux réels

Dans le contexte des frais généraux réels et appliqués, les frais généraux réels font référence aux coûts indirects de fabrication d’un fabricant. (Les coûts qui sont extérieurs aux opérations de fabrication, comme le marketing et la gestion générale, sont des dépenses de la période comptable et ne sont pas appliqués ou affectés aux produits.)

Les frais généraux réels sont les coûts de fabrication autres que les matières directes et la main-d’œuvre directe. Puisque les frais généraux ne sont pas directement rattachables aux produits, les frais généraux doivent être attribués, affectés ou appliqués aux biens produits.

Exemples de frais généraux réels

Parmi les nombreux frais généraux, on retrouve :

  • L’électricité utilisée pour alimenter l’équipement de production
  • Le gaz naturel pour chauffer les installations de production
  • L’amortissement de l’équipement et des installations de production
  • Les réparations et l’entretien normaux de l’équipement de production
  • Les salaires et les avantages sociaux des superviseurs de la production

Ces coûts réels seront enregistrés dans les comptes du grand livre général au fur et à mesure que les coûts sont engagés.

Définition des frais généraux appliqués

Les frais généraux appliqués sont le montant des frais généraux de fabrication qui est affecté aux biens produits. Cela se fait généralement en utilisant un taux de frais généraux annuel prédéterminé.

Exemple de frais généraux appliqués

Supposons qu’une entreprise s’attend à avoir 800 000 $ de frais généraux au cours de l’année à venir. Elle prévoit également qu’elle aura ses 16 000 heures normales de machine de production au cours de l’année à venir. Par conséquent, l’entreprise appliquera, attribuera ou assignera des frais généraux aux produits fabriqués en utilisant un taux de frais généraux prédéterminé de 50 $ (800 000 $ divisé par 16 000) pour chaque heure de machine de production utilisée.

Puisque les frais généraux futurs et le nombre futur d’heures de machine n’étaient pas connus avec certitude, et puisque les heures de machine réelles ne se produiront pas uniformément tout au long de l’année, il y aura toujours une différence entre les frais généraux réels engagés et le montant des frais généraux appliqués aux produits fabriqués. Avec un peu de chance, les différences ne seront pas significatives à la fin de l’exercice comptable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.